Bulletin numérologique - Novembre 2019


Mois 5 d'une année 3. "Les monstres n'existent pas" Adèle Haenel


Avec ce mois de novembre, nous nous dirigeons vers la fin de cette année 3. Onze mois de contraction du corps émotionnel pour libérer ce qui entrave la réception de notre dimension la plus grande.


Il est maintenant question de se relâcher afin que nous quitte définitivement cette ancienne version de nous... ce vieux monde peuplés de monstres. "Les monstres n'existent pas" a récemment dit Adèle Hanaele lors de sa récente interview sur Médiapart. En libérant sa parole - pure - elle brise définitivement l'emprise dont elle fut victime enfant. Emprise qui l'amena à taire pendant plus de 15 ans l'agression sexuelle subie par le réalisateur de son premier film.


Il faut parfois beaucoup de temps pour faire face aux émotions qui nous ont enfermé ou sidéré enfant, adolescent.e, jeune adulte... il est vain de croire que c'est une décision de la tête. Accueillons l'idée que l'intelligence nous vient par le corps et par le cœur. Un jour, sans savoir pourquoi, l'ensemble de notre Être sait qu'il est prêt à se délivrer du joug des croyances et du fardeau si longtemps portés - simplement parce que nous ne savions pas faire autrement.


Ce mois de novembre nous porte dans le changement. Il nous invite à ce face à face avec nous-même offrant la possibilité de nous regarder entièrement. Ça  peut secouer, accrochons notre ceinture.

Et comme une offrande, laissons le souffle de la vie nous déposséder de ce qui a tant alourdit et enseveli. Permettons-lui de nous réveiller !


Appuyons-nous sur l'infini puissance du cœur pour traverser les remous de cette pleine lune et des semaines à venir. Renouons avec notre cœur d'enfant, celui qui sait aimer inconditionnellement. Offrons-nous le cet amour inconditionnel. CESSONS DE L'ATTENDRE DU DEHORS. Permettons-nous le caprice d'être nous ! inconditionnellement ! et à partir de cet état de grâce, engageons-nous dans le mois de décembre.

Il sera question de poser les mots justes, délestés de sentimentalisme, afin de donner la direction à inscrire dans la réalité renouvelée de 2020.


Chaleureusement,

Céline





30 vues0 commentaire

© 2018  par Céline Gaschen. Créé avec Wix.com