Bulletin numérologique septembre 2020

Mois 4 pour une année 4 : " On ne tire pas sur une fleur pour la faire pousser. On l'arrose et on la regarde grandir... patiemment" Proverbe africain



Saisir l'impermanence de la vie et lâcher la volonté de tout contrôler. Ce mois de septembre invite à retrouver les instincts primaires afin de leur redonner une place centrale dans nos existences à partir desquels il est possible de construire de nouvelles bases.


"Nous ne sommes pas ce que nous sommes devenu.e.s". Dirigé.e.s par les injonctions d'une société industrielle déconnectée des richesses et de l'harmonie naturelles, nous nous sommes privé.e.s de l'héritage de Notre Dame la Terre.

Retourner au centre de l'Être pour y puiser le calme en ces temps chaotiques et incertains. A l'heure où se prennent des décisions majeures nous affectant et nous privant de nos repères, il est offert la possibilité de contacter notre propre autorité.


Retrouver l'essentiel en acceptant la descente dans les profondeurs. Accepter le chaos comme le préalable d'une remise en ordre conséquente de nos priorités et de nos modes de vie. Si de l'inertie, des blocages, des sensations de lourdeur, de lassitude, de grande fatigue sont contactés, s'offrir le cadeau de l'acceptation du passage. Faire l’expérience du lâcher prise et observer combien la lutte et l'opposition à ce qui est bloque la circulation de l'énergie de vie.


C'est une grande porte qui cherche à se franchir. Une porte sur un autre monde où tout peut se construire à partir d'une inspiration renouvelée. Un souffle nouveau arrive favorisant changement et remise en mouvement à partir du mois prochain.


Pour le meilleur ?

Il s'agit d'en faire le vœux.


Chaleureusement,

Céline




71 vues0 commentaire